mercredi 29 septembre 2010

Heineken créé le buzz avec son agence JTW Italy

Quel aliéné oserait demander a des supporters du Milan AC de manquer la confrontation décisive contre les Galactiques du Real Madrid lors de la ligue des Champions ?

Personne me direz vous, et pourtant c'est le parie fou qu'a relevé HEINEKEN.

En effet le brasseur a persuadé plusieurs professeurs, patrons Italiens,et petites amies , de jouer les complices d'un énorme canular et ainsi de convaincre leurs élèves, employés et petits amis d’aller à un concert de musique le grand soir . Tous ne pouvaient refuser et ont dû se rendre au concert , soucieux de faire plaisir en se privant de la diffusion de ce match.

Le jour J, une fois le public en place, le quatuor de l’Auditorium de Milan débute la représentation, pour le plus grand désespoir de ces messieurs. Au bout de quelques minutes, d'étranges messages font leurs apparitions : « Difficile de dire non à son boss ? à sa copine ? et au match ?… Comment as-tu pensé une seconde à rater cet énorme match ? ».
Apothéose, le quatuor entonne « Zadok the priest » de Haendel (la musique officielle de la Ligue des Champions). Les spectateurs enjoués découvrent alors qu’ils se sont fait berner par la bière Heineken et que le match va être retransmis depuis l’Auditorium.


Aux abords particuliers et anecdotiques, le coup de bluff réalisé par l'agence JTW Italy pour Heineken n’a pas manqué de faire son effet.


Résultat de la campagne :

- 1,5 millions de téléspectateurs ont assisté à cela en direct sur Sky sport
- 10 millions de personnes ont vu la campagne dans les nouvelles le lendemain
- 5 millions de visiteurs uniques sur le site Heineken dans les deux se
maines suivantes


video







3 commentaires:

Anonyme a dit…

toucher les centres d'intérets des consommateurs quelqu'ils soient et se sera toujours gagnant

Anonyme a dit…

heineken devrait la couleur de sa marque

Anonyme a dit…

ont-ils touché le coeur des musiciens,entre les répétitions décapsulent-ils une heineken bien fraiche je l'espère

Enregistrer un commentaire